Logo3

Mon actualité sonore

Une journée avec Éric Tanguy

Jeudi 14 février, j'ai eu l'occasion de passer une journée professionnelle avec Éric Tanguy. Le compositeur, ancien pensionnaire de la Villa Médicis, lauréat de nombreux prix et des Victoires de la Musique Classique en 2004 et 2008, est actuellement en résidence au Festival de Musique de Besançon Franche-Comté pour lequel il écrit une pièce pour orchestre symphonique. Au cours de cette journée, Éric Tanguy, qui se définit comme un compositeur modal, a abordé sa façon de régler les problèmes de prosodie et a évoqué ses rapports avec les auteurs vivants qu’il choisit de mettre en musique. Diverses partitions du compositeur ont été écoutées et commentées à cette occasion, parmi lesquelles Les mains papillons, Souvenir, Du fond caché de la clarté, Sénèque, dernier jour, Cercle et Prière. La journée s'est conclue par un concert lecture à l'auditorium du Conservatoire de Besançon ; pour l'occasion, Suzana Bartal, son épouse, interprétait notamment Nouvelle étude, Deux moments musicaux (Mouvement lunaire ; Mouvement solaire) et Passacaille, pièces pour piano seul.

Tanguy​   Suzana bartal

Éric Tanguy et Suzana Bartal

La ballet des nautiles

La troisième vidéo de l'album visuel L'odeur du Caillou a été postée sur ma chaîne YouTube aujourd'hui à cette adresse :

Nautile

https://www.youtube.com/watch?v=2FcoYGAKjXo

Bonne écoute !

A Common Dream

A Common Dream s’entend comme une pièce électroacoustique créée au Festival WHY NOTE à Dijon en 2002, qui pose une réflexion acousmatique sur la création de l’état d’Israël en mai 1948. Si l’on excepte les échantillons de voix, qui pour la plupart proviennent d’archives de l’ONU au moment du vote, la pièce est conçue en tant qu’étude au basson. Tous les sons entendus autres que les voix résultent en effet de la transformation de sons provenant d’un basson français, celui du bassoniste Christian Bouhet, enregistré au studio Verguet de Dijon en mai 2002. A Common Dream est actuellement en ligne sur Wavlive (audio) et YouTube (vidéo).

Drapeau israel palestine

sur Wavlive https://wavlive.com/profile/5635/charley

sur YouTube https://www.youtube.com/watch?v=XeKAmZwBa8g

La forêt noyée

La deuxième vidéo de l'album visuel L'odeur du Caillou a été postée sur ma chaîne YouTube à cette adresse :

https://www.youtube.com/watch?v=VBLYm_NbvI4

Bonne écoute !
 

Vestiges du bagne

La première vidéo de l'album visuel L'odeur du Caillou a été postée sur ma chaîne YouTube aujourd'hui à cette adresse :

Bonne écoute !

 

L'odeur du Caillou

Le 18 juillet, au studio de Meudon, le pianiste Firas Barbar a enregistré sur piano Steinway D onze miniatures pour piano solo de ma composition, dont dix d'entre elles forment une suite musicale intitulée L’odeur du Caillou, dix effluves calédoniens. J’y ai traduit en musique mon ressenti sur ce 'Caillou' - comme certains l'appellent - haut en couleur et riche de son histoire, suite à mon séjour de deux ans en Nouvelle Calédonie. Voici un avant-goût de cet album visuel qui devrait être publié en ligne dans quelques mois.

Firas steinway

Grand Lagon Sud – Firas Barbar

FIMU de Belfort - Montée en gamme

Cinq jours au FIMU du 1er au 5 juin. Montée en gamme certaine d’un point de vue technique : son et lumières avec de vrais pros aux manettes. D’un point de vue musical aussi : Si certains sont à la peine, balançant des samples entendus et réentendus, on déniche quelques perles : le rock alternatif de Big Junior, les lyonnais, impressionnants, terriblement efficaces, précis, qui font le show, ce qui ne gâche rien ; les incantations vibrantes des griots pour Yelé, sur ground rythmique au didgéridoo et djembé, auxquelles répond la trompette d’Erik Truffaz, tellement bien fondu acoustiquement dans l’ensemble qu’on lui pardonnera son manque d’inspiration ce soir-là ; enfin l’électro swing incisif de Scratchophone Orchestra, un brin sophistiqué, dans un respect assumé de la tradition.

Big junior

Big Junior vendredi 3 juin sur la scène Corbis

Une journée avec Jordi Savall

Jeudi 30 mars, j'ai eu l'occasion de passer une journée professionnelle avec Jordi Savall et l’ensemble ‘Le Concert des Nations’, actuellement en résidence à la Saline royale d’Arc-et-Senans. La matinée s’est déroulée sous forme d’échanges autour des questions d’interprétation de la musique baroque, de la notion de ‘musique ancienne’ et de la charge émotionnelle portée par la musique parmi les populations traumatisées par les conflits récents. L’attention s’est ainsi portée sur le programme européen Orpheus XXI, qui a pour objectif « de permettre l’intégration de musiciens professionnels réfugiés et de transmettre leur culture aux enfants et adolescents déracinés. » L’après-midi, des extraits de la future production scénique Alcione de Marin Marais ont été interprétés et commentés dans le cadre d’une répétition avec les musiciens et chanteurs du Concert des Nations, dirigés par le maestro.

Jordi savall

Alcione (Marin Marais) : extrait du 'Prologue'