Logo3

musique ; Philippe Hersant ; musique contemporaine ; composition

A Common Dream

A Common Dream s’entend comme une pièce électroacoustique créée au Festival WHY NOTE à Dijon en 2002, qui pose une réflexion acousmatique sur la création de l’état d’Israël en mai 1948. Si l’on excepte les échantillons de voix, qui pour la plupart proviennent d’archives de l’ONU au moment du vote, la pièce est conçue en tant qu’étude au basson. Tous les sons entendus autres que les voix résultent en effet de la transformation de sons provenant d’un basson français, celui du bassoniste Christian Bouhet, enregistré au studio Verguet de Dijon en mai 2002. A Common Dream est actuellement en ligne sur Wavlive (audio) et YouTube (vidéo).

Drapeau israel palestine

sur Wavlive https://wavlive.com/profile/5635/charley

sur YouTube https://www.youtube.com/watch?v=XeKAmZwBa8g

Une journée avec Philippe Hersant

Jeudi 2 avril, dans un cadre professionnel, j'ai eu l'occasion de passer une journée avec Philippe Hersant. Le compositeur, lauréat de nombreux prix et nommé aux Victoires de la Musique Classique 2016, est actuellement en résidence au Festival de Musique de Besançon Franche-Comté pour lequel il écrit une pièce pour orchestre. Au cours de cette journée, il a été question des sources d'inspiration, des projets, du style et de l'écriture du compositeur contemporain au quotidien. Diverses oeuvres de Philippe Hersant ont été écoutées et commentées, parmi lesquelles Mouvement, In Freuden Land, Fantaisie à la manière de Callot, Nostalgia et Instants limites. La journée s'est conclue par un concert lecture à l'auditorium du Conservatoire de Besançon ; pour l'occasion, Valentine Buttard interprétait Ephémères, cycle pour piano seul, oeuvre commentée par le compositeur en personne.

Hersant buttard

V. Buttard et P. Hersant au conservatoire de Besançon