Logo3

Mon actualité sonore

À la poursuite du cagou

Incapable de prendre son envol, le cagou est un oiseau d'environ 40 cms de haut à l'âge adulte, endémique et emblématique de la Nouvelle Calédonie. Le matin et le soir, on peut entendre son chant, que certains comparent à un aboiement de chien. La femelle entame une mélodie composée de 6 ou 7 syllabes ; le mâle lui répond par une phrase un peu plus longue d’une douzaine de syllabes. Lorsqu’il se sent menacé, le cagou écarte ses ailes et dresse sa houppe en produisant un son caractéristique. Hier encore en voie d’extinction, l’oiseau est maintenant protégé, étudié et sa population avoisinerait actuellement les 2000 individus sur la Grande Terre. J’ai eu le privilège d’observer et d'enregistrer des cagous dans leur milieu naturel aux parcs de la Rivière bleue et des Grandes fougères.

Cagou

Cagou (Parc des grandes fougères)

Cagou effrayé (Parc de la Rivière bleue)

 

Le bambou pilonnant

L’une des spécialités musicales dans les musiques de tradition orale en Mélanésie est l’utilisation du bambou pilonnant. Les bambous sont sélectionnés, coupés à la bonne longueur (1m à 1m40 environ), à la bonne section (7 à 20 cms) ; tous les nœuds sont ensuite percés, à l’exception du dernier, le plus proche du sol. L’instrument est alors frappé sur le terrain – pilonné – par le musicien pour accompagner la danse. Aujourd’hui, sous l’influence de la musique occidentale, il n’est pas rare de trouver des bambous ‘accordés’ selon le tempérament égal ; certains musiciens produisent même des jeux de bambous tempérés qui peuvent s’insérer dans le tissu harmonique ou mélodique d’un ensemble instrumental.

Charley bambou debout copie

Récolte de bambous du côté de Moindou, le 22-11-2014

La mer au 'Bonhomme' de Bourail

Sur la côte ouest de la Nouvelle Calédonie, du côté de Bourail, à la Roche percée, à côté du rocher du ‘Bonhomme’, viennent pondre de superbes créatures marines : les tortues caouannes. Leurs grosses têtes émergent, de temps à autre, à quelques mètres du rivage, tandis qu’elles se laissent ballotter par les vagues qui viennent mourir sur le sable…

Panoramique de la baie des tortues bourail

Le son de la mer au 'Bonhomme' de Bourail

Short History of the Piano

Les anglophones et anglophiles amoureux du piano trouveront dans la rubrique ‘Recherche’ de ce site un texte synthétique dont je suis l’auteur sur l’histoire du piano, de ses origines à nos jours et que je viens de mettre à disposition pour consultation. Anne Vallet, traductrice, et Kurt Lueders, musicologue états-unien, en ont réalisé conjointement la traduction.

1280px two pianos grand piano and upright piano

Polyphonie en pleine forêt

À près de trois cents mètres d’altitude, au cœur d’une forêt peuplée de fougères arborescentes, pins colonnaires, gaïacs, bancouliers, palmiers, banians, dans l’odeur épicée des niaoulis, pas très loin de Farino, sur la côte ouest de la Nouvelle Calédonie, une balade en forêt le long d'un torrent à la lumière de la torche électrique. Dès 3h du matin, les coqs donnent du gosier, bientôt rejoints par toute un chœur d’oiseaux, parmi lesquels le notou, pigeon arboricole géant endémique de la Nouvelle Calédonie. La polyphonie s’amplifie puis s’apaise à l’apparition du soleil.

Farino matin 5h 22 11 14          Notou

Pigeon soyeux (vert), Farino, la tribu, 5h du matin, 22-11-14